19 mai 2014

Un âne, et la marche à pied.

Un lundi ensoleillé à Bavay, une cité ensoleillée du département du Nord, qui possède encore une brasserie artisanale où l'on y produit une bière de garde qui date du tout début du XVIe siècle. Mais une production que l'on ne peut cependant consommer au Havanitos, le bar de la principale (et unique ?) place de la cité. Un comble !
La brasserie est bâtie sur des fondations datant de l'époque romaine. L'époque romaine qui a fait la renommée du lieu du temps où il se nommait Bagacum Nervorium. Bon, du chef-lieu du peuple des Nerviens implanté entre 19 et 15 avant J.-C. et de son gigantesque forum (220 m x 110), il ne reste que des ruines. Un peu comme les bières artisanales qui étaient autrefois produites dans quatre brasseries locales. Cela attire cependant quelques visiteurs dont cette dame, partie de Bruxelles il y a un certain temps, pour rejoindre Vézelay en Bourgogne, 400 kilomètres plus au sud en ... un certain temps. A pied, avec un âne pour porter son barda. Les étapes sont courtes car l'animal rechigne au-delà de 15 kilomètres. Mais le cœur, l'envie de découvrir et l'enthousiasme compensent la lenteur. Moi qui me posait la question de savoir si je pouvais voyager avec un baudet du Poitou, me voilà renseigné !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire